Votre recherche : "Emmanuel Macron"

149 résultats
A la une
Puisque le revenu de solidarité active représente une « charge considérable » pour la collectivité sud-américaine, le gouvernement va en reprendre la gestion. Mais cette recentralisation sera assortie de deux restrictions, visant les bénéficiaires étrangers. La Guadeloupe se dit déjà intéressée par la formule… à l’inverse de l’Assemblée des départements de France.
A la une
Le nouveau pouvoir macronien arrivé au printemps 2017 l'avait promis : il allait réduire la voilure en matière de contrats aidés. Cela a abouti en 2017 à une augmentation du nombre de demandeurs d'emplois de 55 000 personnes. Dans le même temps, on assiste à une plus forte sélectivité des bénéficiaires qui sont plus souvent des personnes peu diplômées et en difficulté sociale.
A la une
Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 contient deux mesures pour favoriser l'accès aux soins : il met en œuvre une prise en charge à 100 % progressivement d'ici 2021 dans les domaines de l'optique, du dentaire et des audioprothèses. Il facilite par ailleurs le recours à une complémentaire santé par la fusion au 1er novembre 2019 de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).
A la une
A quelques jours des fêtes, le collectif des associations unies tire le signal d'alarme sur la situation de l'hébergement et du logement des plus pauvres. Les dispositifs ne sont plus en mesure de répondre aux urgences des gens à la rue. Le collectif s'interroge sur de nouveaux modes d'intervention à l'image du mouvement des Gilets jaunes.
A la une
Pour la journée internationale des personnes âgées, le ministère des solidarités a sifflé le coup d'envoi à la grande consultation sur le grand âge et l'autonomie. Outre la création d'une dizaine de groupes de travail, les principaux intéressés doivent être consultés dans des groupes de parole. Par ailleurs, une vaste consultation citoyenne est lancée.
A la une
Le conseil de l'âge, émanation du Haut conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge (HCFEA), s'est penché sur la réforme de la dépendance qui devrait advenir en 2019. Il examine notamment l'hypothèse de la création d'un cinquième risque. Il faudrait pour cela dégager un minimum de 7 à 8 milliards d'euros. Des divergences apparaissent entre les membres du conseil.
Le magazine
Dans le cadre du grand débat, le Cercle Vulnérabilités et Société a coorganisé des rencontres permettant à des personnes âgées, en situation de handicap ou de précarité, d'avancer leurs propositions sur la démocratie, la citoyenneté ou l'écologie. Entretien avec Édouard de Hennezel, président-fondateur du think tank.