Votre recherche : "Emmanuel Macron"

149 résultats
A la une
Lors du congrès de l’ADF, Jacqueline Gourault et Sébastien Lecornu ont indiqué que les fonds de lutte contre la pauvreté et de stabilisation représenteraient une aide de 250 M€ en 2019. Un effort jugé insuffisant par les départements qui continuent de crouler sous le poids des dépenses engagées pour les allocations individuelles de solidarité et les mineurs non accompagnés.
A la une
Le nouveau pouvoir macronien arrivé au printemps 2017 l'avait promis : il allait réduire la voilure en matière de contrats aidés. Cela a abouti en 2017 à une augmentation du nombre de demandeurs d'emplois de 55 000 personnes. Dans le même temps, on assiste à une plus forte sélectivité des bénéficiaires qui sont plus souvent des personnes peu diplômées et en difficulté sociale.
A la une
Un documentaire diffusé ce dimanche sur M6 raconte trois années d'expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée à Mauléon dans les Deux-Sèvres. Devant la caméra de Marie-Monique Robin, les anciens chômeurs se transforment littéralement, reprennent goût à l'avenir. Déjà un millier d'emplois ont été créés sur les dix sites de l'expérimentation partout en France.
A la une
A quelques jours de la présentation du projet de loi logement axé sur le "Logement d'abord", le collectif des associations unies a dressé un bilan des 100 premiers jours de l'ère Macron. Il ne cache pas son inquiétude sur les choix politiques qui contredisent des déclarations. La question de la baisse des APL constitue pour les associations un mauvais signal.
Le magazine
Chronique
Sur les ronds-points, les Gilets jaunes ont fait "communauté". L'occasion pour Jean-Claude Sommaire [*], qui milite pour le développement des interventions sociales communautaires, de s'interroger sur les limites des stratégies françaises de participation qui ne sont pas parvenues, ces dernières années, à faire émerger la parole des multiples "blessés de la vie".
A la une
Dans le cadre d'Action publique 2022, le gouvernement a dévoilé les orientations retenues lors d'un comité interministériel. La réduction du nombre de fonctionnaires ne doit pas se traduire par une baisse de la qualité du service public. Pour ce faire, la polyvalence des agents et la numérisation des services sont valorisées. Le statut des fonctionnaires va lui aussi bouger.
A la une
"Vivre ensemble, vivre en grand la République".... le titre du rapport de Jean-Louis Borloo donne le ton. L'ancien ministre propose pour ces quartiers abandonnés, mais plein de ressources, une forte ambition. Celle-ci est déclinée dans 19 grands chantiers dont le coût global pourrait tourner autour de 48 milliards d'euros.