Votre recherche : "HCTS"

32 résultats
Le magazine
A la une
Le Conseil supérieur du travail social (CSTS) est mort ! Vive le Haut conseil du travail social (HCTS) ! Par-delà le changement de sigle, qu'est ce qui pourrait bouger pour cette instance installée le 7 juillet ? La députée Brigitte Bourguignon propose, dans un rapport, une nouvelle architecture qui accorde plus de place aux professionnels et aux personnes accompagnées.
A la une
Les 28 et 29 juin ont eu lieu les 11e Assises de la protection de l’enfance autour de la thématique primordiale des besoins de l’enfant. Mais si certains sujets, délicats et contemporains, se fraient à juste titre une place dans le travail social, celui de la dégradation des conditions de travail a, littéralement parlant, été laissé à la porte de la cité des congrès de Nantes.
A la une
Juste avant son installation prévue le 7 juillet, un décret met en place le "Haut Conseil du travail social", qui succède au Conseil supérieur du travail social (CSTS), en définissant ses missions, son statut et sa composition.
A la une
Quel est le rôle précis des intervenants sociaux dans l’accompagnement des publics en difficulté avec le numérique ? Dans quelle mesure faut-il collaborer avec les professionnels de la médiation numérique ? Après avoir réuni des acteurs de tous bords, l’Agence nouvelle des solidarités actives prend position en présentant des premiers éléments de méthode.
A la une
Désintérêt des acteurs, absence de pilotage national : le plan numérique pour le travail social, issu des états généraux du travail social, a du plomb dans l’aile. Aucune date n’est plus évoquée. Pour autant, des chantiers ont néanmoins été ouverts. Etat des lieux de la situation.
A la une
Dans une interview à tsa, Muriel Domenach, du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), réagit vertement à un rapport de la CNCDH sur la lutte contre la radicalisation. Elle défend la participation de la prévention spécialisée à la détection de la radicalisation, laquelle ne dénature pas son éthique et son efficacité.
A la une
Dans un rapport officiel, Michel Thierry propose notamment d'introduire un module obligatoire de formation sur la laïcité. Dans ce cadre devraient être enseignées les religions dans une approche sociologique. Le rapporteur s'appuie sur une enquête auprès des directeurs de structure dont une bonne partie exprime une inquiétude par rapport à la place du fait religieux.