Votre recherche : "système d'information"

691 résultats
A la une
A l'heure où s'élaborent programmes régionaux de santé (PRS) et autres schémas médico-sociaux, la CNSA et l'Ancreai publient à destination des agences régionales de santé (ARS) et des conseils départementaux un "guide méthodologique pour construire un diagnostic territorial partagé". Une démarche qui cherche à impulser "une véritable transformation organisationnelle".
A la une
Outils de planification régionale de l'offre sanitaire et médico-sociale, les projets régionaux de santé et les conseil territoriaux de santé répondent à de nouvelles modalités de mise en oeuvre, en application de la loi santé et de textes réglementaires parus cet été.
A la une
Ondamisation des Esat, extension des CPOM, réforme du financement des SSR : le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 - définitivement adopté le 30 novembre par l'Assemblée nationale - met en route un certain nombre de chantiers. Tour d'horizon.
A la une
Dernière mesure prise par Marisol Touraine, ex-ministre de la santé et des affaires sociales, l’annonce d’un plan de 550 millions d’euros pour outiller le développement des parcours de santé va booster le virage numérique pris dans le secteur sanitaire et social. À la clé : un nouveau cadre des échanges inter-professionnels.
A la une
Une enquête de l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) sur la prise en charge des personnes âgées, met en évidence une forte interdépendance des professionnels et une attente concernant les outils de coordination et de partage d'information. La lisibilité des services au domicile est jugée "très hétérogène".
A la une
Dans le Bas-Rhin, les travailleurs sociaux ont participé à la création d’un progiciel dédié à la gestion de la relation avec les usagers. Son implantation dans les services du département fait l’objet de toutes les attentions. À la clé : une plus grande lisibilité des interventions, assurent les acteurs.
A la une
Situé au coeur du parcours de soins, le domaine des soins de suite et de réadaptation (SSR) voit son financement réformé dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016. Le modèle proposé - commun aux secteurs public, privé non lucratif et privé lucratif - "est innovant en ce qu'il évite les biais des modèles existants", affirme le gouvernement.
A la une
Une enquête très complète réalisée par la Fondation Médéric Alzheimer permet de mieux comprendre le profil des gestionnaires de cas qui interviennent dans le cadre des Maia. Auparavant infirmiers, assistants sociaux ou CESF, ils gèrent en moyenne 23 personnes. La coordination est parfois rendue difficile par le manque de disponibilité des médecins généralistes.