Pauvreté / Exclusion

Le 23/03/2017
A la une (brève)

Hommage aux Morts de la rue au Palais-Royal

Le 21/03/2017
A la une

Sans-abri : l’Ansa propose de généraliser le "logement d’abord"

AFP

Sortir de la logique d'escalier d'insertion, hisser le "logement d'abord" au rang de stratégie nationale, l'expérimenter à l'échelle d'une ville... Les propositions de l'Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) concourrent toutes à un objectif : généraliser le "logement d'abord". Et ce à l'heure où l'expérimentation a fait ses preuves pour loger les personnes à la rue.

Le 15/02/2017
A la une

Des consignes sont données pour professionnaliser les pratiques de l'aide alimentaire

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Usage de fonds européens oblige, la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) envoie des consignes aux services déconcentrés pour durcir le contrôle des associations distribuant l'aide alimentaire aux plus démunis et professionnaliser les pratiques.

Le 13/02/2017
A la une

Grenoble met le cap sur l'accès aux droits

Elue en 2014, la nouvelle municipalité conduite par l'écologiste Eric Piolle a décidé de mettre l'accent sur l'accès aux droits. Après toute une phase de réflexion et de concertation, un forum est organisé les 16 et 17 février pour dégager les axes prioritaires et décider des actions à mettre en oeuvre. Détail d'une démarche très participative.

Le 10/02/2017
A la une

Refus de soins : la mobilisation monte d'un cran

Le phénomène n'est pas nouveau, mais prend de l'ampleur. De plus en plus de professionnels de médecine refusent de soigner des patients bénéficiant de la CMU ou de l'AME, certains l'affichant ouvertement. Trois associations, dont la Fédération des acteurs de la solidarité, ont dénoncé cette situation et ont saisi le Défenseur des droits qui vient d'ouvrir une enquête.

Le 08/02/2017
A la une

Alerte demande un nouveau plan anti-pauvreté et une loi de programmation financière

Marie Pragout

Le collectif Alerte a lancé le 7 février sa plateforme de propositions à l'intention des candidats. Son objectif : obtenir des engagements chiffrés de la part des présidentiables, afin de réduire les causes de la pauvreté et changer le regard de la société sur l'exclusion. Parmi la kyrielle de mesures présentées, le revenu minimum de 850 euros, sous condition de ressources.