Services à la personne

Le 15/05/2017
A la une

Saad : précisions sur l'exonération temporaire de la procédure d'appel à projets

Fotolia

Les demandes d'autorisation et d'habilitation à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale émanant des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès de personnes âgées ou handicapées sont exonérées, jusqu'au 31 décembre 2022, de la procédure d'appel à projets, dans des conditions précisées par un décret du 9 mai 2017.

Le 09/05/2017
A la une

Évaluation des Saad réputés autorisés : suivez le guide !

Fotolia

Un décret du 2 mai précise les règles applicables en matière d'évaluation interne et externe des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès des personnes âgées, des personnes handicapées ou des familles fragiles, anciennement agréés et réputés autorisés par la loi Vieillissement.

Le 02/05/2017
A la une

La Poste s'installe dans les services aux personnes âgées

Mychelle Daniau / AFP

Lancé officiellement le 22 mai, le service "Veiller sur mes parents" propose une visite régulière aux personnes âgées isolées, couplée avec de la télé-assistance. La Poste entend ainsi valoriser la présence de facteurs sur tout le territoire et jouer son rôle de service au public. Un galop d'essai car la Poste a d'autres ambitions.

Le 13/04/2017
A la une

Handéo plaide pour l'ouverture des Spasad aux autres acteurs du domicile

Fotolia

L’Observatoire national des aides humaines, rattaché à Handéo, livre des pistes de réflexion pour que le périmètre des expérimentations Spasad (services polyvalents d'aide et de soins à domicile) ne soit pas restreint à la seule combinaison Saad-Ssiad mais s'élargisse aux services intervenant auprès des personnes handicapées (SAVS, Samsah et Sessad).

Le 11/04/2017
A la une

Fonds de restructuration des Saad : les règles diffèrent selon le département d’implantation

Fotolia

Les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) relevant de départements n’ayant pas signé de convention avec la CNSA pour prétendre à la première part du fonds d'appui aux bonnes pratiques et d'aide à la restructuration des Saad, peuvent solliciter une aide au titre de la deuxième part du fonds, comme le précise une instruction DGCS-CNSA du 21 mars 2017.

Le 10/04/2017
A la une (brève)

L'Una s'engage pour l'isolation des logements

Le 07/04/2017
A la une (brève)

La Fesp veut revoir la loi Vieillissement

Le 30/03/2017
A la une

Aide à domicile : au moins 6 M€ pour l'aide à la restructuration

Un arrêté du 17 mars 2017 modifie certaines règles fixées fin 2016 concernant le fonctionnement du fonds d'appui destiné aux services d'aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Au-delà du report de certaines dates butoirs, le texte innove en sanctuarisant des crédits pour l'aide à la restructuration avec au moins 6 millions d'euros garantis.

Le 23/03/2017
A la une

Baluchonnage et tarification des Saad : deux rapports remis à Pascale Boistard

Les parlementaires Joëlle Huillier et Georges Labazée ont remis le 22 mars leur rapport respectif à Pascale Boistard. L'un plaide pour la création d'une prestation spécifique permettant de financer le "baluchonnage" renommé "relayage", l'autre tente de dégager des pistes d'évolution en matière de tarification des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad).

Le 15/03/2017
A la une

Aide à domicile : un écart de 3 € entre prix de revient et tarifs versés à l'heure

Fotolia

A presque un mois de l'élection présidentielle, l'UNA et Adessadomicile décortiquent les mécanismes du déficit endémique des structures d'aide à domicile. Il en ressort un grand écart entre coûts de revient et versements. Dans la foulée, elles proposent quinze mesures en faveur du "vivre à domicile". Parmi lesquelles la création d'un cinquième risque de la Sécurité sociale.