Politiques sociales

Le 19/05/2017
A la une

Coup de pouce pour les services numériques d’appui à la coordination

Fotolia

Dernière mesure prise par Marisol Touraine, ex-ministre de la santé et des affaires sociales, l’annonce d’un plan de 550 millions d’euros pour outiller le développement des parcours de santé va booster le virage numérique pris dans le secteur sanitaire et social. À la clé : un nouveau cadre des échanges inter-professionnels.

Le 19/05/2017
A la une

Gouvernement : SOS ministères disparus !

Philippe Wojazer / AFP

Plus resserré, le premier gouvernement Philippe ne fait pas que des heureux. Des pans entiers de l'activité ou de la population française ne se sentent pas représentés par cet exécutif. Parmi eux, les secteurs du logement et des personnes âgées. En revanche, le handicap se félicite d'avoir une secrétaire d'Etat "militante", mais ne lui signe aucun chèque en blanc.

Le 18/05/2017
A la une

Gouvernement : des femmes issues de la société civile sur les enjeux sociaux

François Guillot/AFP

Dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe, le poste de ministre des solidarités et de la santé revient à une médecin de haut niveau, Agnès Buzyn. Les secrétaires d'Etat chargées des personnes handicapées et de l'égalité femmes/hommes sont des militantes, Sophie Cluzel et Marlène Schiappa. Certains champs comme les personnes âgées et les familles ne sont plus cités.

Le 17/05/2017
A la une

L'Europe retient 20 droits sociaux

Fin avril, la Commission a rendu publique sa proposition de socle européen des droits sociaux, des droits sans force contraignante. L'Uniopss, notamment, se félicite de cette avancée, mais aimerait des engagements plus précis, notamment en termes de revenu minimum. L'avancée de l'Europe sociale suppose une relance politique de la part de la France, entre autres.

Le 28/04/2017
A la une

Le Cese se prononce pour un revenu minimum... minimal

Dans l'entre-deux tours de la présidentielle, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) publie un avis sur le revenu minimum social garanti qu'il propose de fixer à 600 € et d'ouvrir à partir de 18 ans, mais sous conditions de ressources. Le Cese souhaite également faire de l'accompagnement social et vers l'emploi un droit reconnu à tous les allocataires.

Le 14/04/2017
A la une

Qui sont les Français fragilisés par la e-administration ?

© Elyette Gandji

La logique d’une administration 100 % digitale conduit de nombreux Français à frapper aux portes des services sociaux pour se faire aider. En livrant ses premiers résultats, l’enquête nationale Capacity sur les usages du numérique permet de mieux comprendre la complexité et les motivations de cette population.