Travail social

Le 19/01/2018
A la une

« L’avenir du travail social passe par le réseau »

"En quête de sens" s'intéresse à la trajectoire singulière de travailleurs sociaux désireux de partager leurs découragements et leurs enthousiasmes. Directrice des solidarités dans une commune du Val d'Oise, Nathalie Nicolas s'attache à ce que ses services ne soient pas de simples fournisseurs d’aides sociales et prône le travail en réseau pour mieux prendre soin des familles.

Le 15/12/2017
A la une

Etudiants assistants sociaux : chute du nombre de candidats aux concours

Une étude de la Drees s'intéresse aux 7 800 étudiants inscrits en 2016 en formation d'assistant de service social. Par rapport à l'ensemble des étudiants en travail social, ceux-ci sont plus féminins, plus jeunes et davantage issus des classes moyennes. L'étude met à jour une réalité inquiétante : la baisse de moitié en 10 ans du nombre de candidats aux concours.

Le 08/12/2017
A la une

Vincent Meyer : « nous sommes à un point de bascule dans la transition digitale »

Chercheur en science de l’information à l’université Nice Sophia Antipolis, Vincent Meyer publie un ouvrage collectif « Transition digitale, handicaps et travail social » qui pose un bilan de la greffe du numérique dans le champ social. Où nous conduit ce mouvement sans retour et quels sont ses risques ? Interview.

Le 30/10/2017
A la une

Des assistants sociaux engagés contre les mariages blancs en Essonne

Stock.adobe.com

A Evry, le conseil départemental demande à ses travailleurs sociaux de mener des enquêtes, pour le compte de la préfecture, sur des postulants à la nationalité française par la voie du mariage. L’Association nationale des assistants de service social (Anas) se mobilise contre ces demandes, qu’elle juge « incompatibles » avec la profession.

Réagir (1 commentaires)
Le 18/10/2017
A la une

Un ordinateur qui peut faire écran dans l’accompagnement

Quels sont les « enjeux éthiques » de l’irruption du numérique dans les pratiques professionnelles des assistants sociaux ? Les membres de l’Anas se sont emparés de cette question, pour une journée d’étude le 13 octobre. Et à leurs yeux l’informatique présente notamment un risque : perturber la relation d’aide entre le professionnel et l’usager.